Avez-vous des questions au sujet de la COVID ?

Par suite de la pandémie de COVID‑19, les organisations membres des OCNC offrent des renseignements spécialisés, des programmes et des services à leurs clients et membres. Vous trouverez au bas de la page des liens directs vers chaque organisation membre.

Prix pour les réalisateurs de changements 2020

Chantale Boivin 

Halina Haag
 

Voir les détails ci-dessous.

Élections 2021 

Stratégie nationale sur les maladies neurologiques pour le Canada – Le temps est venu

 Maintenant que le Canada émerge de la pandémie de COVID-19, les Organismes caritatifs neurologiques du Canada (OCNC) croient qu’il est temps que le pays s’attaque à l’un des problèmes de santé les plus difficiles, mais ultimement solubles du XXIe siècle : la prévention, le traitement et la guérison des maladies neurologiques.

Au cours de cette campagne électorale, veuillez vous joindre aux OCNC pour exiger une stratégie nationale sur les maladies neurologiques pour le Canada qui favorise la collaboration au sein de la communauté de la santé cérébrale afin de tirer parti des stratégies nationales et des initiatives mondiales existantes. Les OCNC sont prêts à aider à diriger ce projet collaboratif palpitant.

Vision des OCNC en matière de santé neurologique

  • La santé neurologique est valorisée, promue et priorisée en étant représentée dans les politiques, les plans et les budgets du secteur de la santé.
  • Les troubles neurologiques sont prévenus et traités, ce qui évite des décès et des invalidités et améliore la qualité de vie grâce à l’accès aux services de santé, médicaments essentiels et recherches en cours.
  • Les besoins sociaux, économiques et éducatifs et l’absence de stigmatisation et de discrimination sont priorisés et protégés pour les personnes atteintes de maladies neurologiques et leurs aidants.

Pour en savoir plus sur la vision des OCNC, cliquez ici : Stratégie nationale sur les maladies neurologiques pour le Canada 

Consultez les détails sur ce qui devrait être inclus dans une Stratégie nationale sur les maladies neurologiques pour le Canada ici : lien vers le tableau

Découvrez comment une tumeur au cerveau affecte la vie d’une personne en ce moment même (en anglais seulement) : L’histoire de Meagan

Le Canada doit donner suite sans tarder au rapport Établir les connexions

L’Étude nationale de la santé des populations relative aux maladies neurologiques et le rapport Établir les connexions qui en a découlé ont clairement établi ce que signifie vivre avec une maladie neurologique au Canada à l’heure actuelle.

Synopsis de l’Étude

    • Dans la catégorie des Canadiens souffrant d’une maladie cérébrale, le chômage est douze fois plus élevé que dans l’ensemble de la population.
    • Les Canadiens atteints d’une maladie cérébrale ont plus recours aux services de soins de santé que ceux qui ne sont pas touchés par une affection neurologique ou même ceux qui souffrent de problèmes de santé chroniques.
    • La moitié de toutes les personnes bénéficiant de soins à domicile ou vivant dans un centre de soins de longue durée souffrent d’une maladie cérébrale.
    • Quarante pour cent des enfants touchés par une maladie cérébrale ont des possibilités éducatives restreintes.
    • Les aidants ont une importance capitale pour le bienêtre des personnes souffrant d’une maladie cérébrale mais ils développent leurs propres problèmes de santé, entre autres des niveaux de stress très élevés.
    • Sans interventions appropriées, les coûts des soins de santé augmenteront considérablement, tout comme leurs répercussions globales sur l’économie canadienne.
    • D’ici 2031, le nombre de Canadiens atteints d’une maladie cérébrale augmentera et, selon les prévisions, le nombre de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence, de la maladie de Parkinson ou de lésions cérébrales traumatiques aura doublé.

Nous devons agir maintenant

Le fardeau des maladies cérébrales s’alourdira si nous n’agissons pas dès maintenant. Pour de plus amples détails, veuillez vous reporter à la page de l’Étude nationale de la santé des populations de même qu’au le rapport établi sur l’Étude : Établir les connexions : mieux comprendre les affections neurologiques au Canada.

OCNC dans les nouvelles: Un sondage mené par l’alliance des bénévoles révèle que covid-19 a un impact à long terme, y compris les troubles de la santé du cerveau

3 Juin 2021 – Un sondage pancanadien mené auprès de plus de 1 000 personnes souffrant de la COVID longue, c’est-à-dire des personnes dont les symptômes durent des semaines ou des mois, révèle l’impact de la COVID longue sur la santé du cerveau. D’un océan à l’autre, les troubles cognitifs ou le « brouillard cérébral » figurent parmi les symptômes les plus fréquemment signalés, avec la fatigue et l’essoufflement.

« Le sondage souligne les observations antérieures selon lesquelles la COVID-19 peut causer des dommages neurologiques qui persistent des mois après l’infection initiale. Il indique clairement que le Canada doit agir sur la santé du cerveau dans un contexte COVID et post-COVID », a déclaré Deanna Groetzinger, directrice des Organismes caritatifs neurologiques du Canada.

Voir les détails ci-dessous.

Les OCNC soulignent l’urgence d’étudier les affections neurologiques en temps de COVID-19

Une question importante, mais qui a été peu examinée ou abordée, est les effets de la COVID-19 sur les Canadiens et les Canadiennes qui : 1) vivent avec une affection neurologique et les conséquences inconnues du virus sur celle-ci; ou 2) ont eu la COVID-19 et ne se sont pas rétablis, devenant ainsi des victimes de la « COVID longue » qui cause des dommages neurologiques et psychiatriques.

Les OCNC exhortent le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes à se pencher sur cette importante question. Pour en savoir plus sur les recommandations des OCNC, cliquez ici.

Les OCNC appuient la Stratégie canadienne de recherche sur le cerveau

La recherche sur la santé du cerveau est essentielle pour comprendre le cerveau, l’un des défis scientifiques les plus importants et les plus urgents de notre temps. Un Canadien sur trois sera touché par une maladie, un trouble ou une lésion au cerveau ou au système nerveux au cours de sa vie. Il est nécessaire d’améliorer le diagnostic, la prévention et l’efficacité des traitements dans leur intérêt. La Stratégie canadienne de recherche sur le cerveau (SCRC), élaborée par des chefs de file canadiens en neurosciences, peut faire partie intégrante de la vision des Organismes caritatifs neurologiques du Canada (OCNC) en ce qui a trait à un conseil canadien du cerveau pour stimuler une collaboration sans précédent en recherche et en prestation de services de santé. Pour en savoir plus sur la Stratégie canadienne de recherche sur le cerveau et la façon dont vous pouvez orienter cette stratégie, cliquez ici.  Pour voir la plus récente présentation sur la SCRC, cliquez ici (en anglais).

  •